Publié par

La chapelle Saint-Michel de Saint-Rivoal

C’est au au sommet du mont Saint-Michel qui est l’un des sommets de la chaîne des monts d’Arrée que nous pouvons apercevoir cette magnifique chapelle. Elle se situe sur la commune de Saint-Rivoal.

La chapelle Saint-Michel de Brasparts à Saint-Rivoal (29)
C’est au sommet du mont Saint Michel, à 381 m d’altitude, qu’a été construite en 1672 la chapelle de Saint-Michel de Brasparts, dite aussi chapelle de la Motte-Cronon. Ruinée à la Révolution, elle fut reconstruite au XIXe siècle.
La chapelle Saint-Michel de Brasparts à Saint-Rivoal (29)

Cette photo a été prise au petit matin quand une mer de brume vient très souvent telle des vagues entourer et submerger le mont. Cette impression d’être seul au monde quand le soleil vient après le vent glacial de la nuit, enfin vous réchauffer légèrement et vous dévoiler ce spectacle fascinant.

Le sommet se situe à 381 mètres d’altitude et cette chapelle, appelée également chapelle de la Motte-Cronon, a été construite en 1672. Fortement endommagée à la révolution elle fut reconstruite au XIXe siècle. De ce merveilleux point de vue on peut y apercevoir les Monts d’Arrée ainsi que le lac de Brennilis.

Autrefois s’y déroulait beaucoup de pardons. Dans les années 1950 le mont servait de carrière, on y extrayait de la pierre, puis se fut interdit. Ce lieu très mystique a inspiré beaucoup de légendes, on y a vu le loup ou le diable, quoiqu’il en soit personne ne peut rester indifférent après y être passé.

Publié par

les fours à goémon

Les fours à goémon sont des tranchées creusées dans le sol servant à produire des « pains de soude », obtenus à partir des cendres du goémon récolté, ils étaient vendus aux manufactures du verre puis surtout on en exploitait l’iode utilisé dans l’industrie de la photographie (iodure d’argent) et le domaine médical (teinture d’iode désinfectant les blessures externes). On en compte 2000 en Bretagne

Les fours à goémon sont des tranchées creusées dans le sol servant à produire des « pains de soude », obtenus à partir des cendres du goémon récolté, ils étaient vendus aux manufactures du verre puis surtout on en exploitait l’iode utilisé dans l'industrie de la photographie (iodure d'argent) et le domaine médical (teinture d'iode désinfectant les blessures externes). On en compte 2000 en Bretagne

Presqu’île saint laurent finistère ®️ Reflets d’Arvorig
Publié par

Les épaves en Bretagne

Rubriques : Les épaves en Bretagne

  • Le Castel-Meur
  • Le Thuringen
  • L’Amoco Cadiz
  • Penmarc’h

“Le plus beau souvenir ne m’apparaît que comme une épave du bonheur” . Tout le monde connait cette phrase d’André Gide et je trouve qu’elle sied parfaitement à ces belles dames fatiguées. Chargées d’histoire, de notre histoire, elles les racontent encore à qui sait écouter. Tendez l’oreille, écoutez leurs murmures…

Je vous propose ici de partir à la découverte des épaves du Finistère et du Morbihan au travers de photographies assez récentes puisque la plus vieille date de mai 2019.

Bretagne - Épave de bateau dans le Morbihan à Plouhinec Naufrage Le Magouër Bretagne - Épaves de bateau à PLOUHINEC - Morbihan Epave - Le Magouër Bretagne - Épaves de bateau à PLOUHINEC - Morbihan Epaves - Le Magouër Le cimetière de bateaux de Kerhervy Bretagne - Épaves de bateau -Le Fret - Crozon- Finistère Le Fret - Sur le bord de la route Les 3 épaves - Le Magouër Photographie de Bretagne - Épaves de bateau noir et blanc à PLOUHINEC - Morbihan Les 3 épaves - Le Magouër

Le trafic maritime est particulièrement important le long des côtes bretonnes, certains accidents plus ou moins célèbres en font une région particulièrement riche en épaves sous-marines. Ces épaves sont pour certaines très difficiles d’accès.

Quelques Epaves célèbres en Bretagne


Le Castel-Meur, ce chalutier de pêche arrière (longueur 39m ; largeur 9m ; tonnage 270 tx) est l’une des épaves préférées des plongeurs de la baie de Douarnenez. L’épave repose par 32m de fond et est proche de celle d’un autre chalutier, la Perle.

Le Thuringen était un cuirassé Allemand construit en 1908, il mesurait 167m de longueur, 28.5m de largeur. Au titre des dommages de guerre ce bateau fut cédé à la France devant servir de cible pour des exercices de guerre à Toulon. Il y fit office jusqu’en 1923 et fut racheté par une société qui au final le laissa sur place. En savoir plus

L’Amoco Cadiz, tout le monde e encore en tête ce bien triste souvenir où le 16 mars 1978 ce navire provoque l’une des plus grandes catastrophes écologiques qu’à connu la Bretagne. Ce navire long de 330 mètres pour 234 000 tonnes de port en lourd repose aujourd’hui à Portsall (Finistère). En savoir plus

Penmarc’h, La Cigale, ce remorqueur américain offert à la France a fait naufrage en septembre 1947. Il se trouve aujourd’hui bloqué entre deux blocs de granit, au large des Etocs, cela le rend très dur à trouver. En savoir plus

De tous temps la Bretagne a été le témoin de bataille maritime, de bateaux échoués par la tempête, cette terre riche de secrets les partage aujourd’hui pour le plus grand plaisir de nos amis plongeurs.